demande de secours

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

demande de secours

Message par Louisette2 le Mer 12 Sep - 20:07

EGLISE DE ROUEN
Le chaos , l'église brûlait, deux cadavres calcinés dans l'église , et dame Jen prise de folie
Antigone son écuyère et Louisette sa servante consciente de la gravité de ce qui c'était passé n'avait pu faire autrement que de décider de demander secours aux Lescuriens , deuxième famille de Dame Jenjitai de Creullet
Ne pouvant laisser les enfants seuls au domaine , ils se rendirent rapidement dans ce lieu pour prendre Tiphaine la fille de Jen et son fils Francis
C'est donc à cinq qu'ils prirent la route pour le couvent
Dame Jen semblait dans un autre monde et ne réagissait point à toutes paroles ou tout gestes de qui que ce soit

COUVENT LESCURIEN
Arrivés devant la porte , Louisette descendit de la carriole et frappa assez fort pour que l'on entende et cria
"A l'aide , a l'aide"
avatar
Louisette2
Croyant
Croyant

Nombre de messages : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par feuilllle le Ven 14 Sep - 10:41

[color=darkblue]feuilllle entendit, et ne perdit pas de temps!
En effet les cris étaient porteur d'une angoisse indescriptible, mais réellement touchante.
Que se passait-il?




Il se passe quelque chose!
Cela vient de l'auberge de la Charité!"



avatar
feuilllle
Pape
Pape

Nombre de messages : 2039

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Carmen_Esmée. le Dim 16 Sep - 12:31

Carmen s'était installée dans les cuisines pour réaliser les diplômes de deux séminaristes, étrange endroit et pourtant seule avec le cuisinier à cette heure elle pouvait se cacher pour corriger les copies de ses élèves au calme.
Elle s'appliquait avec peine... Artiste n'était pas l'une de ses compétences, loin de là... Sa plume devint soudain sa pire ennemie...

Elle écrivait "calmement" quand elle entendit des appels à l'aide, une voix inconnue, encore quelqu'un qui se serait blessé bêtement en coupant du pain ou autre chose, elle se lève et saisit sa besace.

Je reviens tout de suite, peux tu surveiller mes corrections, elles ne doivent pas être consulté, sous aucun prétexte !

Carmen se rend à l'auberge de la Charité assez rapidement par la proximité des pièces.

"Que peut-il bien se passer ici", Carmen s'interroge quand elle entend Feuillle, sans voir où elle se trouve.


Il se passe quelque chose!
Cela vient de l'auberge de la Charité!"


Carmen entre dans l'auberge par les cuisines et va ouvrir la porte, elle découvre deux femmes assise dans une carriole précédées d'une jeune enfant, elle est assez jeune, Carmen lui donne approximativement sept ou huit printemps seulement.

Qu'y a t-il mon enfant ? La jeune femme prend ses mains dans les siennes, afin de la rassurer pour qu'elle puisse lui expliquer la situation.

Carmen se met à sa hauteur et la regarde, elle et ses deux accompagnatrices à tour de rôle, elle ne comprend pas, la jeune fille et les deux adultes ont l'air paniquées.

Le médecin, qu'elle est, voit bien que la fillette est paniquée mais qu'elle n'est point blessée, elle se relève donc, ne lâchant pas la jeune fille d'une main.

Elle s'approche de la carriole, il se peut qu'elles transporte une parturiente ou un blessé grave, elle découvre avec Horreur son amie Jen et un très jeune garçon...

Carmen comprend immédiatement que ces deux enfants sont ceux de Jen, les deux femmes en avait longuement discuté il y'a maintenant plusieurs semaines... La jeune femme retient ses larmes en se mordant la lèvre... elle doit agir !

Mesdames, je vous prie d'entrer, il y a plusieurs tables dans l'auberge, installez y Jen.

Carmen essai de faire preuve de calme, elle ne doit point montrer ça panique aux enfants, Jen ne voudrait pas cela.

Elle lâche la main de la fillette et grimpe dans la carriole et prend le jeune garçon contre elle, elle croit se rappeler qu'il s'appelle Françis, Jen lui a donné ce nom en la mémoire d'un ami.


A peine est elle descendu qu'elle saisit de nouveau la main de la fillette, Viens Tiphaine , nous allons, les amis de ta maman et moi, soigner ta mère,

Elle les amène ainsi d'un pas pressé dans les cuisines, elle les confie au cuisinier encore présent,

Vous allez resté là, je viendrai vous chercher bientôt c'est promis, pour soigner votre maman il vaut mieux que vous ne soyez pas avec nous.

Carmen dépose un baiser sur leur front,

Vous avez été très courageux, votre maman est très fière de vous, n'ayez craintes. Thomas va vous donner de quoi boire,

Parfois lors de choc, surtout les enfants peuvent être victime de déshydratation, inutile d'avoir plus de patient que nécessaire, Carmen quitte les cuisines d'un pas calme, ce petit temps lui permet de se ressaisir et de ne pas alerter plus les enfants, jusqu'aux portes où elle court à toutes jambes,

Que s'est il passé, je dois connaître chaque détail.


Elle s'adresse aux deux jeunes femmes.
Elle sait qu'elle ne pourra pas s'occuper de Jen seule, étant une amie, ses sentiments altèrent son jugement, elle a peur de mal faire.
avatar
Carmen_Esmée.
Lectrice

Nombre de messages : 1077

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Valmeu le Dim 16 Sep - 18:17

"A l'aide , a l'aide"

Valmeu fut pris d’un sursaut brutal…tout occupé qu’il était à réviser ses cours de médecine, la voix douce et implorante à la fois qu'il perçut lui noua brusquement l’estomac.
Nul doute qu’il se passait quelque chose de grave en l’auberge de la charité.

Debout en un clin d’œil, il sauta dans ses bottes et quitta sa chambre avec précipitation. Les feuilles de ses cours volant ça et là…son attention était ailleurs.

L’alarme sonnait dans sa tête, ce sacré tintement qui lorsqu’il se produisait, lui annonçait toujours un événement d’importance.

A son arrivée il fut un peu soulagé de voir que sœur Feuille et sœur Carmen était déjà présentes.

Carmen, avait pris les devants.
Il eu juste le temps d’entr'apercevoir sa jeune sœur qui emmenait deux enfants qu’il ne reconnu point sur l’instant tant l’ambiance régnante troublait son esprit et sa vue.

Le cœur battant chamade, il déboula enfin dans l’auberge…Jenjitai, sa grande amie Jenjitai, était là, comme absente, l’air néanmoins bouleversé, soutenue par sa servante Louisette qu’il connaissait pour l'avoir rencontrée lors de l’escorte qu’il avait fourni un temps à la famille de Creulet.

Carmen, en bon médicastre qu’elle était allait et venait comme la brise, sentant également que la situation était grave.

Il s’approcha du groupe de femmes tentant de sourire maladroitement à Louisette et à Jen.

Il prit la main de Jenjitai dans la sienne…d’un geste si naturel qu'il le surprit lui-même un peu.

Un sentiment mêlé tout à la fois d’amitié, de réconfort et d’inquiétude émanait de sa personne en cet instant.


Jen mon amie que se passe t’il ?
Qu’ à t’il pu survenir qui vous mette dans un tel état ?


Sans attendre la réponse, aidé de ses sœurs il installa leur amie Jenjitai dans un simple mais confortable fauteuil qui ne dépareillait point le lieu austère où se déroulait la scène.
avatar
Valmeu
Tribun

Nombre de messages : 255
Localisation IG : Aix En Provence
Voie Lescurienne : Tiers Ordre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Louisette2 le Dim 16 Sep - 20:07

Une femme arriva , puis une autre puis un homme , Louisette en fut soulagée depuis ce matin elle vivait un véritable cauchemar
La femme se chargea très vite des enfants, pria Louisette et Antigone d'installer Jen dans l'auberge ce qu'elles firent toutes deux sans broncher , encore tremblante sous le choc des évènements
Les enfants furent pris en charge , l'homme apparemment connaissait bien Jen aussi
Elles prirent place sur un siège toutes deux en regardant d'un oeil hagard ce qui se passait autour d'elle sans vraiment pouvoir réagir , juste se poser un peu
La jeune femme qui c'était chargé de mener les enfants en cuisine revint


Que s'est il passé, je dois connaître chaque détail.

Louisette jeta un regard désespéré à Antigone , elle espérait qu'elle comprendrait qu'il lui était impossible de répondre tellement les choses furent incroyable
Antigone comprit, fort heureusement et répondit la voix tremblante , autant que son corps


"Antigone, dame , écuyère de Jenjitai ... pardonnez moi ... mais .. difficile de vous dire ... l'époux de dame Jen ...

Puis plus bas pour que Jen n'entende pas
L'époux de Jen à été assassiné dans l'église de Rouen ... oh dame ... je ne sais .. si je peux vous dire la suite... puis je avoir un verre d'eau s'il vous plait ... ma gorge est si brûlante et si sèche"

Des larmes lui coulaient le long de son visage , et la peur de ce qui allait advenir pour toute la famille
avatar
Louisette2
Croyant
Croyant

Nombre de messages : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par TiphainedeCreullet le Dim 16 Sep - 20:22

Tiphaine ne comprenait plus rien du tout. Tata Anti, Louisette et sa maman toute bizarre étaient arrivés en coup de vent au domaine, l'avait emmenée avec Francis au Couvent. Car maman semblait bien avoir besoin de soins. Pourquoi ? Personne ne lui avait dit ! L'affolement des adultes la gagnait sur le chemin du fameux couvent où elle allait apprendre des choses.
Une dame, l'air très gentille et très douce, vint les voir dès leur arrivée au couvent, et vint s'occuper d'elle.

Qu'y a t-il mon enfant ? lui demanda-t-elle en lui prenant les mains.
Tiphaine était bien en peine de répondre.
Avec des paroles réconfortantes, la dame les emmena à la cuisine, Francis et elle en disant qu'elle allait bien s'occuper de maman

Merci... Merci Dame...
Bredouilla Tiphaine.
Puis un sieur à l'air aussi gentil apporta du bon jus de pomme et les deux enfants en oublièrent momentanément leurs soucis
avatar
TiphainedeCreullet
Croyant
Croyant

Nombre de messages : 7

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Aranwae le Lun 17 Sep - 11:28

Assit sur un banc, dans les jardins du couvent, Aranwaë fut troublé par un va et vient bruyant venant de l'auberge, non loin de l'entrée. Il essaya en premier lieu d'en faire abstraction mais rien y fit, les gens courraient en tous sens comme sy leur vie en dépendait. Il vit aussy passer Valmeu, auquel il n'avoit toujours poinct esté présenté, et Carmen, qu'il ne cognoissait guère non plus.

Sa curiosité aiguisée, il ferma son missel et vint voir discrètement de quoi il en retournait. Dissimulé derrière l'espaule de Valmeu il luy manda discrètement quel estoit tout ce capharnaüm.
avatar
Aranwae
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux
Voie Lescurienne : clergé séculier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Henriques le Lun 17 Sep - 12:02

Du bruit. Beaucoup de bruit. Trop de bruit en direction de l'auberge, ce qui n'était pas chose habituelle à cette heure de la journée. Le toulousain marchait dans les couloirs et sentit quelque agitation. Arrivant proche des cris, il vit Valmeu, Aranwae, crût reconnaître la voix de Carmen et peut-être Feuilllle, sans certitude.

Arrivant près de ses deux homologues masculins, il demanda, hébété:


Mes frères....il y a problème par ici?

_________________
avatar
Henriques
Cardinal
Cardinal

Nombre de messages : 956
Localisation IG : Toulouse
Voie Lescurienne : Recteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Valmeu le Lun 17 Sep - 12:29

Pétrifié ! Valmeu demeura pétrifié un long moment.
Incapable de la moindre réaction…Rogue assassiné ! Cela ne pouvait être!
Il se rappelais l'époux de Jen comme un être sensible et doux. Comment cela se pouvait-il ?
Les questions fusaient dans son esprit sans qu’il n’osa plus les soumettre…
Malgré sa stature imposante et son caractère bien trempé, l’ancien Capitaine des gardes se senti vaciller. Il recula de quelques pas et prit place dans un siège qui tombait fort à propos.

Les larmes déferlaient semblable à la pluie d’automne sur la visage de la jeune dame qui se tenait devant lui. Ses yeux perdus imploraient aide et compassion…Jenjitai quant à elle semblait toujours être ailleurs…Le tribun savait maintenant pourquoi
Il allait prendre la parole lorsqu’il sentit une présence familière derrière son épaule, frère Aranwae était tout proche…dans son désarroi Val ne l’avait point entendu approcher.
Cette présence lui apporta grand réconfort, il appréciait beaucoup ce nouveau frère avec qui il avait déjà un peu discuté, le considérant déjà comme un ami au regard de l’aura positif que dégageait sa seule présence.
Il lui répondit à voix basse


Ah mon frère ! Quelle incommensurable tristesse qui s’installe céans ce jour, Rogue l’époux de Jenjitai …notre amie Jenjitai! vient d’être assassiné…je n’en sais guère plus pour le moment

Se retourne vers la damoiselle écuyère

Dame Antigone, je pense qu’il serait préférable que je fasse préparer quelques chambres afin que sœur Jenjitai, ses enfants, Louisette et vous-même puissiez prendre quelque repos…mais auparavant je vais faire servir quelques rafraichissement cela vous fera le plus grand bien à tous !

Reportant son attention sur Jen, il porta sur elle un regard empli de calme et de douceur.
Prenant soin de choisir ses mots, il approcha son visage tout prêt du sien puis lui murmura dans un souffle


Soit sans crainte mon amie tu es ici chez toi au milieu de tes frères et sœurs…Apaise ton esprit nous veillons sur toi…Je veille sur toi !

Sur ses paroles, il déposa un baisé doux et amical sur son front.
Frère Daniel venait d’apparaître à son tour, Valmeu ne se senti plus la force de lui expliquer ....il implora du regard Aranwae afin que celui ci ai le courage de le faire à sa place.



Dernière édition par Valmeu le Lun 17 Sep - 19:05, édité 1 fois
avatar
Valmeu
Tribun

Nombre de messages : 255
Localisation IG : Aix En Provence
Voie Lescurienne : Tiers Ordre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Aranwae le Lun 17 Sep - 14:10

Aranwaë estoit interloqué. Rogue avoit péri ? Comment cela estoit possible ? Il ne croyait guère en cela et la scène se jouant sous ses yeux le laissait incrédule.

Lorsque Daniel vint à son tour, il sortit de sa rêverie pour le tenir informer.


Daniel, Rogue a esté occis. Il nous faut faire fermer les portes du couvent et mander à la garde de Rouen de patrouiller alentours.

Se tournant vers Valmeu

Mon frère, peux tu prendre en charge ses enfançons. Couve les comme les descendant de Lescure luy mesme car céans ils sont chez eux comme nous. Ton idée de mettre chambrée à la disposition de tous est excellente. Je te donne ma fiance pour que tout soit fait prestement.

Se tournant ensuyte vers l'aubergiste et les serviteurs restés pantois.

Aidez le Frère Valmeu et faites mander Sœur Belphégore vistement !

Aranwaë avoit parole grave et douce mais quy ne souffroit d'aucun défi. En cela, son autorité naturelle faisait place forte.

Il s'approcha de Carmen et Feuillle.




Mes soeurs, dites nous de quoi vous pourrez avoir besoin et nous ferons ?

Il regarda Jenjitaï.

Jen...
avatar
Aranwae
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux
Voie Lescurienne : clergé séculier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Louisette2 le Lun 17 Sep - 18:03

Louisette , Antigone , restaient là sans mot dire, les gens affluaient et fort heureusement ,que le Tout Puissant en soit remercié
Antigone la bouche tellement sèche ne puis ajouter un seul mot , les choses qui s'en suivraient étaient hélas des plus catastrophiques
Elle attendait que quelqu'un leurs servent à boire, et dans le cas présent un alcool aiderait surement Antigone à dire la suite
Rien que d'y penser Louisette en frémit
Ses larmes coulèrent , sans doute un bien être allait s'en suivre , mais de voir Antigone ainsi elle ne put s'empêcher et pourtant devant les enfants elles avaient su se contenir
Antigone toujours tremblante ne put dire qu'une seule chose

Il me faut.. parler... au responsable.. de ce... couvent... car c'est assez... grave
avatar
Louisette2
Croyant
Croyant

Nombre de messages : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par jenjitai le Lun 17 Sep - 18:15

Toujours sans cesse repenser aux flammes , au corps sans vie de son époux , le couteau , le sang impossible d'y résister et pourtant son esprit refusait la réalité , Toujours plongée dans un monde qui n'appartenait pas aux hommes, elle flottait

Bien des voix lui parvenait aux oreilles mais ce n'était que des champs d'oiseaux
Le visage de son bien aimé était devant elle , bien présent , elle l'enlaçait et le berçait accompagné de sa voix


Attire moi à toi



_________________

LECTRICE
avatar
jenjitai
Lectrice

Nombre de messages : 966
Localisation IG : Rouen
Voie Lescurienne : séculière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Aranwae le Lun 17 Sep - 18:54

Aranwaë fit signe à Daniel de se présenter à Antigone. Il fit cela avec autorité, certes, mais sans nul discortoisie. Simplement, sa sagesse fut prompt et il ne voulut poinct que Daniel ne soit trop en retrait. En tant que Recteur, il luy incombait de luy parler.

Aranwaë préféra s'approcher de Jenjitai. Il posa une main sur l'espaule de Carmen afin de se frayer un chemin et regarda Feuillle d'un air entendu. Puy il s'agenouilla en face de Jen. Elle avait la main dans le vague. Elle sembloit caresser un être imaginaire.

Aranwaë s'approcha très près d'elle et de son visage.

Ma douce Jen...

Il murmurait de telle sorte que sa voix se fit musique douce et apaisante comme une mélodie venant luy faire oublier tout le vacarme environnant.

Jen... Ma sœur...

Tout en parlant, il avait approché son visage et avait poser sa main sur son visage pour y essuyer les larmes coulants.

Ses lèvres estoient orain toutes proches de son oreille.



Pleure ma belle... Pleure maintenant car dans mes bras tu es en sécurité.

Tout en parlant, il l'avait délicatement enlacé pour qu'elle reste dans un écrin de sécurité, la tête reposant sur son épaule. Il cognoissait Jen de puy sy longtemps. Il ne pouvait faire moins.
avatar
Aranwae
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux
Voie Lescurienne : clergé séculier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par jenjitai le Lun 17 Sep - 20:03

Une douce chaleur l'envahissait , les bras de son époux l'enlaçait en prononçant des paroles insensées, pourquoi pleurer elle était si bien dans ses bras

Elle ouvrit les yeux tout semblait flou dans son esprit et sa vue se brouillait
Elle voyait bien une silhouette face à elle mais rien de bien concret
Aurait elle perdu un peu la vue

Clignement des yeux , frotta ses yeux avec la manche de sa houppelande , devant elle Aranwae , elle lui sourit , puis s'assombrit mais que faisait il là ?

"Aranwae ? mais que fais tu là chez moi , et mon époux il est ou et mes enfants
Antigone ? Louisette que font elles là toutes deux ? et les autres ? ou suis je ?


Elle s'agita sur son siège , ne comprenait rien , était elle au couvent ? mais pourquoi , et pourquoi son écuyère et sa servante et pourquoi chez tous cette mine déconfite

Que se passe t il à la fin ?

_________________

LECTRICE
avatar
jenjitai
Lectrice

Nombre de messages : 966
Localisation IG : Rouen
Voie Lescurienne : séculière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Aranwae le Lun 17 Sep - 20:54

Aranwaë regarda Jen avec douceur. Il n'y avait aucun mot quy auroit pu l'apaiser. Aussy, il mit tout son énergie à luy transmettre son amour, tenant sa main, laissant ainsy leurs deux respirations s'unir afin qu'elle ressente tout autour d'elle la chaleur lescurienne.

Jen... dis moy... Racontes moy...

Le couvercle de la boite avoit esté entrouvert. elle pourroit ainsy en sortir tout ce quy luy pesait. Aranwaë estoit prêt à tout odir. D'un mouvement discret de la tête il invita feuillle à se placer un peu en son arrière afin que Jen puysse se sentir entourée par ceux quy l'aimait. Toujours agenouillé devant elle, il la laissa parler... Se souvenir de tout... Il estoit prêt à absorber son mal.
avatar
Aranwae
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux
Voie Lescurienne : clergé séculier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Valmeu le Lun 17 Sep - 21:18

L’assurance qu’affichait Aranwae aida Valmeu à reprendre conscience.
Il reprit prestance et courage.

il fallait qu’il en soit ainsi pour apporter soutient sans faille à Jen, en ces instants si difficile.
Du plus profond de son âme, il était avec elle, ses enfants et ses amis.

Avec l’habitude qui était la sienne il fit préparer une chambre simple mais confortable ou Jenjitai pourrait reposer en compagnie d’une de ses dames de compagnie
Une seconde chambre un rien plus spartiate recevrait les enfants et une des deux autres femmes.

Il prit soin de faire déposer une collation légère dans chacune.

Il prit tout le temps de vérifier que les enfants qui avaient été éloignés pour la bonne cause ne manquassent de rien, et contrôla que leur surveillance fut bien assurer.

Il ne pouvait en cet instant demeurer bien longtemps loin de Jenjitai.

Il prit sur lui de ramener quelques alcools forts et fit servisse lui même…Il ne put s’empêcher de penser que cette fois ces breuvages étaient vraiment nécessaires.

Valmeu s’était posé à nouveau auprès de Jen, puis voyant s’approcher Aranwae, il lui laissa place, lâchant la main de sa sœur à regret…

Il gratifia son frère d’un sourire qui en disait long sur la gratitude qu’il éprouvait en l’écoutant donner à leur amie de si douces paroles.

Jen sembla tout à coup revenir au monde alors qu’Aranwae faisait toujours preuve de la plus grande attention auprès d’elle
Croise un instant le regard de Feuillle, puis s’adresse à Carmen d’une voix calme et mesurée


Ma chère sœur ne pourrions nous point donner à Jen une potion afin d’essayer de l’apaiser ?

Une idée soudain lui fulgure l’esprit…Comment n’y avait il point songer plus tôt. Un allé retour dans sa cellule, et reparait un instant plus tard avec un instrument qui lui est cher…

La musique adoucit les meurs et apaise l’âme…elle est don du Très Haut!

Entame l’air de flute en sourdine…juste en fond afin de ne point déranger…juste laisser esprit s’évader…se vider…s’envoler…



Rondeau Le plaintif
avatar
Valmeu
Tribun

Nombre de messages : 255
Localisation IG : Aix En Provence
Voie Lescurienne : Tiers Ordre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par jenjitai le Lun 17 Sep - 21:35

Jen... dis moy... Racontes moy...

Lui racontez quoi ... elle pose son regard sur lui , sent un amour immense l'envahir , et pourtant un grand désespoir , d'ou vient il ce désespoir , son corps se relâche , son esprit s'apaise
Ses yeux se ferment , des flammes , un couteau, du sang , l'église en flamme, deux corps calciné


"NON , NON .... JE NE PEUX PAS , JE NE VEUX PAS, PITIÉ "

Lui serre la main si fort , l'implore , dans ses yeux un désespoir , une peur panique
puis les referme et se balance d'avant en arrière en chantonnant , suivant un son magique , qu'il était bon et paisible d'entendre ce son




_________________

LECTRICE
avatar
jenjitai
Lectrice

Nombre de messages : 966
Localisation IG : Rouen
Voie Lescurienne : séculière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Aranwae le Lun 17 Sep - 22:57

La souffrance estoit trop grande et involontairement elle pressa la main de l'ex-Recteur. La gardant enchastrée en la sienne, Aranwaë se releva un peu et fit signe aux autres lescuriens de venir l'aider.

Carmen, Feuillle, Valmeu, Jen a besoin de repos... Il dit cela car ainsy, implicitement, il passait le flambeau aux médicastres quy l'examineraient en sa chambre.

Aranwaë espérait qu'elle ne fusse poinct blessée. Il récita une prière pour Jen et ses proches. Il eut une pensée pour feu Rogue, son amy qu'il n'avoit poinct revu de puy sa mémoire recouvrée, à son grand malheur.


Ô Dieu Très-Haut,
Père de l’humanité
Et Toute-Puissance divine,
Ferme mes oreilles
Aux tentations
Et ouvre mes yeux
A l’amour sans fin que tu me donnes,
Que je puisse donner à ceux qui doivent recevoir,
Aimer ceux qui doivent l’être,
En sachant toujours,
Que si je n’étais pas là,
Quelqu’un d’autre serait là pour le faire
Car c’est Toi qui parle par ma bouche
Et qui œuvre par mes mains.
avatar
Aranwae
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux
Voie Lescurienne : clergé séculier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Henriques le Mar 18 Sep - 13:39

Cruelle vision et tout aussi cruelle complainte. La souffrance émanait de leur amie lectrice, souffrance déchirante. Frère Aranwae avait raison, et il fallait protéger ceux qui étaient ici en quête de chaleur, de sincère protection. Un petit geste en direction des quelques gardes venus s'enquérir de la situation, qu'ils comprirent : il fallait protéger l'abbaye en empêchant quiconque d'entrer sans se présenter et sans se délester de ses armes.

Le frère Recteur s'approcha alors de la personne présentée comme "Antigone".

Mi hermana....sois tranquille et dis-moi tout ce qui s'est passé. Je suis le Recteur lescurien, Frère Daniel.

Puis un autre geste vers un servant, sans sourire mais avec respect. Il fallait calmer la situation, et de l'eau et quelques serviettes pourraient aider à cela.

_________________
avatar
Henriques
Cardinal
Cardinal

Nombre de messages : 956
Localisation IG : Toulouse
Voie Lescurienne : Recteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Louisette2 le Mar 18 Sep - 17:47

Mi hermana....sois tranquille et dis-moi tout ce qui s'est passé. Je suis le Recteur lescurien, Frère Daniel.

Queslques boissons furent servies dont de l'eau , Antigone et Louisette ne se furent point prié , elles burent toutes deux à grandes goulées
et lorsque un sieur se présenta comme étant le Recteur Antigone prit une grande inspiration et lui conta les faits bien à l'écart de Jen et loin d'elle


"J'eusses aimé vous rencontré dans d'autres circonstances frère Daniel
Je crains que l'affaire soit des plus grave et j'ai une peur terrible de ce qu'il va advenir de dame Jen et de sa famille
Comme vous le savez ... l'époux de Jen fut assassiné en l'église de Rouen mais il y a pire encore...
Jen prise de folie à saccagé l'église et y a mit le feu, elle est entièrement détruite ... mais il y a pire encore...
Une femme est venue à elle pour avouer son crime, les cris de désespoir de Jen l'ont sans doute touché , elle sévissait déjà depuis un moment sur Rouen ou elle tuait nombreux hommes, mais ceux là tous des repris de justices, des infidèles
Elle a voulut se confesser auprès de Rogue et l'a tué ensuite
Oh frère Daniel , Jen l'a prise dans ses bras , lui a pardonné , mais ensuite ... ensuite ... elle l'a poignardé et on ne sait comment par qu'elle force à ce moment là elle fut dotée , mais elle l'a soulevé et jeté dans le feu
Ils ont brûlé tous deux, Rogue et son assassin
Que va t il advenir de nous frère , d'elle et de ses enfants ? Je crains que sa raison n'ai basculé "

avatar
Louisette2
Croyant
Croyant

Nombre de messages : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Henriques le Mer 19 Sep - 11:27

Le Recteur prit une respiration. Profonde. Il invita les jeunes femmes à s'asseoir et il en fit de même, alors que les amis semblaient réussir malgré tout à calmer l'habituellement si douce Jenjitai.

Oh ma soeur...quel sombre évènement vous me contez là. Jenjitai....

Daniel souffla. Partagé entre la cruauté de l'évènement et l'imagination de la souffrance que doit subir l'humble et douce lectrice....et la décision à prendre pour tous les protéger. Il fallait peser la compassion et l'action qui ne pouvait pas attendre. Le frère se leva et demanda:

Savez-vous qui était présent à l'intérieur de l'Eglise? Nous devons prendre soin de notre amie mais aussi tous vous protéger.

_________________
avatar
Henriques
Cardinal
Cardinal

Nombre de messages : 956
Localisation IG : Toulouse
Voie Lescurienne : Recteur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Carmen_Esmée. le Mer 19 Sep - 12:11

Dans les cuisines, La jeune Tiphaine la remercia pour son aide, Carmen ne put rien répondre à cela, elle préfèrait rejoindre sa Soeur, lui venir en aide, quel qu’elle soit...

Quand Carmen revint, elle vit Valmeu près de sa Soeur Jen, il lui tenait délicatement la main, essayant comme elle de recueillir des informations.

Elle écouta attentivement la pauvre écuyère de Jen,

"Antigone, dame , écuyère de Jenjitai ... pardonnez moi ... mais .. difficile de vous dire ... l'époux de dame Jen ...

Elle se mit soudain à chuchoter, Carmen tendit l'oreille, prenant sa main dans la sienne pour la soutenir à son tour, afin qu'elle ne renonce pas à lui parler... Ellle devait savoir.

L'époux de Jen à été assassiné dans l'église de Rouen ... oh dame ... je ne sais .. si je peux vous dire la suite... puis je avoir un verre d'eau s'il vous plait ... ma gorge est si brûlante et si sèche"

Elle se mit à pleurer, Carmen lui lâcha soudain la main pour la porter à ses lèvres, choquée par une telle nouvelle, elle posa son regard sur Jen, les larmes lui venait, elle préféra sortir et rejoindre les cuisines afin de préparer des tisanes pour tout le monde...

Quand elle entra dans la cuisine, elle sécha ses larmes et mit fin à leur écoulement en se pinçant le haut du nez... Elle ne devait point montrer ses états d'âme à de si jeunes enfants.


Votre maman est entre de bonnes mains, je vais vous donner de quoi vous occuper,
elle sortit de sa besace des herbes médicinales et des petits carré de lin,

Voila, je vais vous demander de m'aider à préparer des petites tisanes pour tout le monde,

Tous trois s'afférent à la tâche, elle se devait de prendre soin d'eux pour Jen, de les aider à quitter toutes pensées tristes...
Une fois les petits sacs de lin remplis et fermés, elle les fit infusé dans des petits bols qu'elle avait préalablement dressé sur un plateau.


Merci Tiphaine et Françis, c'est bien cela ?

Elle mit ses vélins et ses plumes à la disposition des enfants afin qu'ils s'occupent, avant de sortir rejoindre les adultes...

Bien d'autres personnes avait été alerté comme elle par les cris de la jeune Tiphaine...

Tout le monde parlait, chuchotait, haussait tantôt la voix... L'émotion submergeait tous le monde de façon très personnelle... Carmen ne pouvait s'occuper de chacun, des désirs de chacun... Elle se sentait prise au piège... Comme si tout le monde pensait qu'elle allait faire un miracle...

Mes soeurs, dites nous de quoi vous pourrez avoir besoin et nous ferons ?

Carmen ne répondit rien, elle avait besoin de réponse et ça seules les accompagnatrices de Jen pouvait lui en donner...

Jen sortit soudain de sa tristesse pour ceder à la panique

"Aranwae ? mais que fais tu là chez moi , et mon époux il est ou et mes enfants
Antigone ? Louisette que font elles là toutes deux ? et les autres ? ou suis je ?

Carmen ne savait quoi lui répondre... Valmeu vint à son tour vers elle...

Ma chère sœur ne pourrions nous point donner à Jen une potion afin d’essayer de l’apaiser ?

L'apaiser, oui...

Elle lui tendit le plateau qu'elle tenait depuis un moment maintenant dans ses mains... ça l'apaisera et l'aidera peut-être a trouver le sommeil...

Il lui faut du repos, un tel choc ne peut être compris que par ceux qui l'ont vécu... Cette peine, seul le temps ou la mort peut la guérir...

Carmen ne sait plus si elle parle de Jen ou d'elle même à cette instant... le plateau n'étant plus dans ses bras, elle pose une main sur la joue de Valmeu, elle doit l'apaiser, tout le monde doit s'apaiser un instant pour que la crise passe et que le dialogue se fasse...

Le plateau se retrouve soudain dans les bras de Carmen, Valmeu disparaît soudain et revint avec un instrument.

Cela apaise une nouvelle crise de folie venant de Jen, elle sourit à Valmeu et se dirige vers les amis de Jen avec le plateau de tisane.


Tenez, servez vous.

Carmen, Feuillle, Valmeu, Jen a besoin de repos... Il dit cela car ainsy, implicitement, il passait le flambeau aux médicastres quy l'examineraient en sa chambre.

Très bas afin que Jen n'entende, Les enfants sont entre de bonnes mains, je les borderai quand Jen sera couchée... Je ne veux pas qu'ils la voient ainsi.

Aranwaë récita une prière,

Ô Dieu Très-Haut,
Père de l’humanité
Et Toute-Puissance divine,
Ferme mes oreilles
Aux tentations
Et ouvre mes yeux
A l’amour sans fin que tu me donnes,
Que je puisse donner à ceux qui doivent recevoir,
Aimer ceux qui doivent l’être,
En sachant toujours,
Que si je n’étais pas là,
Quelqu’un d’autre serait là pour le faire
Car c’est Toi qui parle par ma bouche
Et qui œuvre par mes mains.


Cela éveilla Carmen, il avait raison, elle devait s'occuper de Jen, quelques plantes et soins l'aiderait mais pas aujourd'hui, elles seront d'aucune utilité.
Le repos, aidera ses pensées à se décanter... à faire le tri...


Elle s'éloigna de ses frères afin de rejoindre Daniel et Antigone qui était pour l'instant la seule à avoir donné des informations sur ce qui c'était réellement passé...

Carmen ne quittait pas Jen des yeux quand elle écouta ses paroles, elle aurait voulu crier "mensonges" aussi fort qu'elle pouvait, mais quand elle se tourna vers Antigone elle ne put le faire... Elle semblait dire vrai...

Carmen posa sa main sur l'épaule de Daniel,

Occupez vous d'elles, je vais prendre soin de Jen, pensez vous que Belphegore ou tout autre médecin diplômé pourrait venir me relayer auprès d'elle ?

Carmen fit signe à Valmeu et à Aranwae, elle s'adressa à Jen,

Nous allons te conduire dans une chambre, je resterai près de toi, et nous nous relayerons.
avatar
Carmen_Esmée.
Lectrice

Nombre de messages : 1077

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Louisette2 le Mer 19 Sep - 19:03

Savez-vous qui était présent à l'intérieur de l'Eglise? Nous devons prendre soin de notre amie mais aussi tous vous protéger.

Antigone posément et tranquillement lui répondit

Seul Rogue , ensuite cette femme est venue le tuer, Jen ne voyant point son époux revenir est allé retrouver son époux , l'a trouvé mort , la suite je vous l'ai narré
Beaucoup de Rouennais sont venus à la rescousses ont voulut éteindre l'incendie mais elle c'est propagée avec une telle force que tout a été détruit
Dans l'église seul deux personnes ont brûlé , Rogue et son assassin que Jen a porté à l'intérieur afin qu'elle brûle avec son époux
Pour l'instant le maire et le lieutenant de Rouen s'occupe de déblayer l'église
Mais mon soucis principal est la santé mentale de Jen , il faut qu'elle soit prise en charge et soignée , croyez vous qu'elle restera ainsi ?



avatar
Louisette2
Croyant
Croyant

Nombre de messages : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Carmen_Esmée. le Mer 19 Sep - 20:04

Carmen passa devant laissant les hommes se charger de porter Jen, elle leur ouvrit les portes, empruntant plusieurs couloirs pour se rendre à la salle de soins,

Allons y mes frères,

Carmen se surpris à donner des ordre, cela lui ressemblait guerre...

Je vous laisse dans ce dernier couloir, c'est au bout, je vous rejoins dès que possible,

Elle se doit de prévenir ses collègues pour qu'ils se consultent sur la santé de Jen et se relayent auprès d'elle.
Pour cela elle se dirige vers une jeune soeur du couvent,


Ma soeur, peux tu prévenir, notre soeur Belphegore, ainsi que Tillie et Statère des séminaristes.

Carmen regarde la jeune soeur partir accomplir sa mission, elle s'assied un instant...
Elle repense à ce qu'elle vient d'apprendre sur sa soeur... Une femme si calme, si douce, l'image de la mère que Carmen pouvait se faire ne connaissant la sienne...
La jeune médicastre se sait capable de guérir bien des maux.. Mais la peine, la perte et la folie que cela entraîne... Elle en doute...
Mais elle ne renonce pas pour autant, Jen est bien entourée, et Carmen ne s'avoue pas vaincue si facilement..


La nuit tombait sur le couvent quand elle sortit de ses songes,

Elle se leva et se rendit en cuisine, elle venait chercher les deux jeunes enfants,

Tiphaine, Françis, Il est l'heure d'aller vous coucher,

Carmen prit Françis dans ses bras et donna sa main à Tiphaine,

Allons y,

Tous trois se rendirent dans l'une des cellules non loin de la Salle de soin où se trouvait leur mère.
avatar
Carmen_Esmée.
Lectrice

Nombre de messages : 1077

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Aranwae le Mer 19 Sep - 21:21

La solidarité faisait plaisir à voir et malgré la gravité des évènements, tout le monde jouait son rôle tant bien que mal. Lorsque Carmen luy manda de porter Jen jusqu'à une chambre, il s’exécuta de bonne grasce.

Aranwaë resta ensuyte auprès de Jen à la veiller. Sy elle avoit envie de parler, il seroit là pour elle. C'estoit l'une de ses plus anciennes amyes aussy il ne l'abandonnerait poinct.
avatar
Aranwae
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux
Voie Lescurienne : clergé séculier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: demande de secours

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum