cellule Asphodelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cellule Asphodelle

Message par jenjitai le Jeu 1 Nov - 10:15

Un bureau, une chaise , un broc une bouteille d'eau et une couche sommaire pour le repos
Une fenêtre donnant sur les jardins du cloître

_________________

LECTRICE
avatar
jenjitai
Lectrice

Nombre de messages : 966
Localisation IG : Rouen
Voie Lescurienne : séculière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cellule Asphodelle

Message par Asphodelle le Jeu 1 Nov - 18:11

L'ensemble, très simple, était propice à l'étude.

Cela était parfait.


Merci ma Soeur...je suis heureuse de travailler bientôt avec toi. Je comprends mieux maintenant, tu sais, l'amertume que tu avais quand tu as toi-même quitté tes charges à Rouen.

Je ne pensais pas que je les partagerai un jour...et me voila...
Mais c'est un mal pour un bien : ici il me semble retrouver la véritable Eglise de Christos...
avatar
Asphodelle
Prêcheur
Prêcheur

Nombre de messages : 35
Localisation IG : Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cellule Asphodelle

Message par jenjitai le Ven 2 Nov - 8:42

"Oui je sais , quand à moi pour me décider à quitter ma charge que j'occupais depuis fort longtemps et avec la responsabilité de toutes les villes pratiquement je trouvais cela injuste et blessant d'être ignorée ainsi
Mais que veux tu c'est à nous de trouver notre chemin et de faire en sorte de continuer à suivre la voie que nous avons choisie
Il est inutile donc de te demander le pourquoi du comment je le sais déjà nous allons donc rentrer de suite dans le vif du sujet
Essaie au mieux de ne point copier les livres mais de faire parler ton coeur"


Notions préliminaires, elle te semblerons simpliste mais c'est la règle et nous devons être sur que tu as bien compris

(HRP) Notions préliminaires

Trois définitions utiles pour jouer aux Royaumes Renaissants :
  • IG = In Game. C'est une expression anglaise qui veut dire "dans le jeu". Tout ce qui est IG est ce qui se passe dans le jeu "Royaumes Renaissants" lui-même, par opposition au RP, qui se passe sur son forum.
  • RP = Role Play. C'est une expression anglaise qui veut dire "jeu de rôle". Lorsque vous jouez aux Royaumes Renaissants, votre personnage devient votre alter-ego médiéval. En d'autres termes, vous vous inventez une autre vie, dans une autre époque (1459), avec un autre caractère et une autre mentalité. Vous pouvez très bien jouer un méchant en étant gentil, un religieux en étant athée, une femme en étant un homme... C'est la différence entre le RP et l'IRL. Dans les RRs, le RP se fait sur le forum.
  • IRL = In Real Life. C'est une expression anglaise qui veut dire "dans la vie réelle". À vous de bien distinguer le RP et l'IRL, la vie virtuelle de votre personnage et votre vie réelle.
Un exemple pour mieux comprendre : vous pouvez fort bien ne pas aller à la messe dans votre vie IRL, mais cela nous est indifférent pour le jeu. Vous pouvez aller à la messe IG, c’est-à-dire que vous cliquez sur le bouton «Aller à la messe» une fois que vous êtes dans le menu «Église», mais cela ne signifie pas pour autant que vous aurez été à la messe RP, sur le forum officiel des Royaumes Renaissants.

Introduction : À quoi sert le noviciat ?

Le noviciat lescurien est la formation des futur(e)s Lescurien(ne)s.

Il leur permet d'apprendre tout ce qui leur est nécessaire pour vivre pleinement les valeurs de notre Ordre. Il t'est donc demandé de prendre le temps non seulement de lire, mais aussi de comprendre les textes qui composent le noviciat.

Cela peut te paraître long, compliqué, difficile, ennuyeux, inutile et demandant beaucoup de travail, mais il n'en est rien.

Quel que soit ton rythme, privilégie la compréhension des textes à la rapidité de ta lecture.

Le Lecteur (le professeur Lescurien) et ses assistants seront toujours présents pour t'aider, te guider, te conseiller et répondre à tes questions : tu ne seras jamais perdu. Il peut arriver qu'ils soient momentanément indisponibles, mais nous nous engageons à ce que cela arrive le moins souvent


Résumé du livre des vertus

Répond à ses question je suppose que cela ne sera pour toi pas compliqué mais si tu as des questions n'hésite pas

- Pourquoi Oanylone fut-elle détruite ?
- La Fin des Temps est-elle inévitable ? Pourquoi ?
- Les animaux sont-ils les égaux des humains ? Pourquoi ?
- Une fois morts, les Hommes qui refusent la résurrection sont jugés par Dieu. En quoi consiste le jugement divin ?

_________________

LECTRICE
avatar
jenjitai
Lectrice

Nombre de messages : 966
Localisation IG : Rouen
Voie Lescurienne : séculière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cellule Asphodelle

Message par Asphodelle le Ven 16 Nov - 22:16

Asphodelle était fortement touchée par ce qui lui avait été fait par Rome.
Elle vivait cela comme le désavoeu de l'Eglise par Dieu, ou de Dieu par l'Eglise.

Malgré tout elle fait un effort, parce que la recherche de sa voie ne peut passer par un abandon total de ses bases et de son socle. Il était trop facile de tout lâcher et devenir anti-Eglise voire hérétique, ce à quoi elle avait penser, et même songer à elle-seule à renverser l'Eglise...ce qu'elle pourrait à coup sûr.
Alors elle s'accroche.

C'est long mais elle commence à organiser ses réponses avant de les donner à jenjitaï quand sa réponse sera prête.


- Pourquoi Oanylone fut-elle détruite ?
- La Fin des Temps est-elle inévitable ? Pourquoi ?
- Les animaux sont-ils les égaux des humains ? Pourquoi ?
- Une fois morts, les Hommes qui refusent la résurrection sont jugés par Dieu. En quoi consiste le jugement divin ?

La Pré-Histoire - Chapitre VI : La punition
Les humains s'étaient tant abandonnés au péché que Dieu avait décidé de les punir. Mais la plupart d'entre eux ne comprenaient pas en quoi ils avaient fauté, tant avait été grand leur abandon au vice. Ils avaient tellement pris goût aux plaisirs de la vie qu'ils tremblaient à l'idée de la quitter.

La Fin des Temps - Chapitre IV : Le jugement divin
"Vois, comment risque de finir le monde que tu aimes tant. Il sera détruit par l'eau, la terre, le vent et le feu. Mais n'aies crainte, car si vous vous montrez vertueux, vous pourrez éviter ces inutiles souffrances. Et que ceux qui vivent dans la vertu ne s'inquiètent pas, car jamais Je n'oublie ceux qui M'aiment"

La Création - Chapitre VIII : La décision
Elles ne comprenaient pas ce qu'était l'Amour et ne pouvaient concevoir que le Très-Haut y accorde tant d'importance. Toutes se mirent à chuchoter, espérant que l'une d'elles explique aux autres ce choix divin.

Mais Dieu tourna Sa voix en direction des créatures qui n'avaient pu Lui donner de réponse. Il leur dit :
"Vous qui n'avez pas su me répondre, vous qui vous prétendiez Mes créatures préférées. Vos esprits ne seront plus des choses supérieures. Elles ne tendront plus vers Moi. Comme vous serez dorénavant soumis à l'humain, de part votre nature strictement matérielle, je vous prive du langage. Vous bêlerez, meuglerez, grognerez, siffloterez, miaulerez ou aboierez jusqu'à la fin des temps!"

La Fin des Temps - Chapitre IV : Le jugement divin
"Il y avait un but à cela, ajouta-t-il, Me servir, M'honorer et M'aimer, mais aussi vous aimer les uns les autres. Je suis la Main Invisible qui guide vos pas, mais nombre d'entre vous se sont détournés de Ma Parole.

Vous êtes jugés un à un lorsque vous mourrez, mais cela ne sera pas toujours le cas. En effet, j'ai laissé la créature à laquelle Je n'ai pas donné de nom prouver ses dires selon lesquels c'est au fort de dominer le faible. Si, encore une fois, vous vous détournez de Moi en trop grand nombre, ce que tu as vu dans la flaque s'accomplira. Si vous oubliez à nouveau l'Amour que J'ai pour vous et que vous ne m'aimiez plus à nouveau, cela sera vérité. Si Ma parole, révélée par Aristote et Christos n'est plus écoutée, Je détruirai le monde et la vie, car l'Amour n'en sera plus le sens. Alors, prends garde à ne pas laisser Ma parole se perdre dans les gouffres de l'oubli."

Voilà pourquoi je vous révèle cela. La vertu doit guider chacun de nos pas. Chacun doit la transmettre à son prochain. Telle est la Parole de Dieu. Ne vous échappez pas de la sage voie de sa main, ou viendra le jour où le monde disparaîtra et où nous serons tous jugés!
avatar
Asphodelle
Prêcheur
Prêcheur

Nombre de messages : 35
Localisation IG : Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cellule Asphodelle

Message par jenjitai le Sam 17 Nov - 9:58

Jenjitai lut les réponses , pour elle tout ceci n'avait plus aucun sens
Jugez , nous serons jugez oui , mais l'église n'avait elle pas perdu tout sens des responsabilités ?, l'église existait elle vraiment , la vraie , l'unique celle qui mène aux vraies valeurs du fondement d'Aristote


Elle se rendit compte que tout comme Asphodelle elle avait du mal en ce moment
Elle était elle aussi perdue
Comment chacun de nos pas doivent être guidé par la vertu alors que les piliers de l'église oublient leurs responsabilités et que tout faisait penser que la Créature Sans Nom avait pris une place importante dans nos vies


"Asphodelle, tout ceci n'a plus aucun sens pour moi, mais je veux que tu sois des nôtres le plus rapidement possible , nous allons donc continuez mais vraiment pour moi sans plus aucunes convictions
Je suis perdue , effondrée de chagrin , non pas seulement par la perte de mon époux mais par l'abandon de l'église
La Foi qui sert de fondement à toutes les Religions ne serait elle qu'un principe d’erreurs, d’illusions ou d’impostures ?
Comment croire encore alors que nous sommes abandonnés ?
Comment pourrais je te donner encore des enseignements auxquels je ne crois plus "


Elle soupira , posa la suite des cours sur le bureau , s'assit sur le sol en attendant , elle ne savait plus ou aller , que penser , vide de toute énergie

Dieu ne répondit pas à la créature qui avait fait l'apologie de la domination du fort par le faible.

Il se tourna vers un groupe de créatures. C'était justement celui qui faisait partie de l'espèce humaine et qui avait parcouru le monde. Dieu savait que ce groupe se croyait rejeter par Lui. Ces humains pensaient être privés de tout talent. Ils estimaient être mis à l'écart de la Création du fait de leur prétendue infériorité. Mais, parmi eux, l'humain qui portait le nom d'Oane détenait, sans en être sûr, la réponse à la question posée par le Très-Haut.

Car Oane doutait. Il regardait souvent les étoiles, espérant voir Dieu. Il aimait le Très-Haut d'un amour sincère, mais ne savait pas si cela était le véritable sens de la vie. Il voulait bien donner sa réponse, mais il était considéré comme faible d'esprit par son groupe et personne ne voulait le laisser parler. Mais Dieu était omnipotent. Il avait écouté le groupe d'humains se plaindre. Mais surtout, Il avait perçu l'Amour et le doute dans le cœur d'Oane.

Alors, depuis le ciel, un rayon de lumière se fit et vint nimber Oane. Toutes les créatures furent ébahies, admirant la douce lumière qui auréolait l'humain. Elles s'écartèrent alors, le laissant seul face à Dieu. Il contempla son corps enluminé d'un regard plein de curiosité. Puis il se tourna vers les membres de son groupe. Pour la première fois de sa vie, il put voir dans leur regard non pas du mépris, mais du respect.

Et Dieu lui demanda : "Et toi, l'humain, n'as-tu rien à Me répondre? J'ai ici convoqué toute Ma Création pour trouver celui qui donnera la juste réponse à Ma question. Tu es venu et tu n'as pas répondu. Alors, maintenant, Je te somme de le faire!" Alors, Oane, terrifié par le ton sévère de son Créateur, leva les yeux vers Lui et, d'un ton hésitant, dit : "Mais, ô Très Haut, je ne sais si ma réponse est juste...". Et Dieu lui ordonna : "Parle et je te le dirai!"

Alors, Oane répondit :
"Tu as certes fait Tes créatures se nourrissant les unes des autres. Il leur faut chasser et tuer pour se nourrir. De même, il leur faut se battre pour défendre leur vie. Mais il n'y a pas de fort ni de faible. Personne ne rabaisse ni ne piétine les autres. Nous sommes tous unis dans la vie et nous sommes tous Tes humbles serviteurs. Car Tu es notre Créateur.

C'est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d'elles a sa place dans Ta Création. Son talent permet à chacune d'elles de la trouver. De ce fait, il n'y a pas de créature préférée de Toi, ô Très-Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous t'aimer en retour. Car, sans Toi, nous n'existerions pas. Tu nous a créé, alors que rien ne t'y obligeait et nous nous devons de t'aimer pour te remercier de ce geste.

Nous sommes certes enchaînées à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l'Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l'Amour."

Alors Dieu dit :
"Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu'était l'Amour, Je fais de tes semblables Mes Enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M'aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu'elles-mêmes."

Lisons cela toi et moi encore et encore et ne pensons qu'à L'amour que nous pourrons donner aux autres , tâchons toi et moi de faire fi de notre colère , de nos ressentiments et allons de l'avant
Aidons nous les uns les autres afin de faire face à notre chagrin et à faire face aux injustices
Pourquoi ne pas élever nos voix si fort qu'elles seront entendues par tous y compris LUI
Pourquoi ne pas nous dire qu'il y a sur cette terre encore des gens qui ont besoin de nous , ne sont ils pas plus importants que les imposteurs qui nous font subir leur indifférence et leur ignorance , ces imposteurs qui se disent au service du Tr.. de Di.. enfin de LUI


_________________

LECTRICE
avatar
jenjitai
Lectrice

Nombre de messages : 966
Localisation IG : Rouen
Voie Lescurienne : séculière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cellule Asphodelle

Message par Asphodelle le Mar 20 Nov - 19:19

Asphodelle sourit...

Jenjitaï la comprenait...c'était beaucoup pour elle.

Elle la prit dans ses bras...et la serra avec douceur...les larmes aux yeux de trouver une âme compréhensible pour ses propres égarements.

Je suis sur le même chemin que toi Jen...pourtant il y à en effet une voix qui me dit de ne pas abandonner.
Il y à quelque chose...à prendre ou à donner...

Viens!! sortons d'ici!! vois-tu...j'ai besoin de me reposer, et Monseigneur Henriques m'a ouvert une chambre à l'abbaye du Mont Saint Michel...le trajet d'ici à là-bas m'éreinte, et toi, tu as besoin de sortir !!! là-bas, c'est là où tu as rendu hommage à ton époux, mais ce doit être également là où tu dois réapprendre à respirer...

Elle se lève : prends mes cours...nous les ferons là-bas? tu es d'accord?*

(*hrp : si besoin de discrétion, je peux donner mes réponses par MP, et si besoin de discrétion pour le noviciat, de même pour donner les leçons...ou alors on utilise ici mais en faisant le RP là-bas...si la joueuse est partante, j'ouvrirai un sujet fofo 2 abbaye lescurienne du Mont...comme j'ai fait avec Carmen...mais Jen peut aussi refuser Smile )
avatar
Asphodelle
Prêcheur
Prêcheur

Nombre de messages : 35
Localisation IG : Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cellule Asphodelle

Message par jenjitai le Mar 1 Jan - 12:56

(désolée ma belle mais mon bureau est ici et je préfère continuer ici car je n'ai pas trop le temps de passer d'un forum à l'autre , j'espère que cela ne t'ennuieras point)

"Allons faire un tour oui, mais pour les cours je préfère que nous restions ici si tu le veux bien , je suis bien trop fatiguée pour faire les allers et retours je me remet à peine de ma folie et de mes égarements "

_________________

LECTRICE
avatar
jenjitai
Lectrice

Nombre de messages : 966
Localisation IG : Rouen
Voie Lescurienne : séculière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cellule Asphodelle

Message par Asphodelle le Ven 4 Jan - 19:23

Asphodelle depuis, avait vu l'eau couler sous les ponts.
Et, elle avait aussi pu s'apercevoir, que finalement, même au sein de l'Ordre Lescurien, elle n'était pas en sécurité contre les bassesses Romaines.

Et ça...c'est pourtant la pureté, et la dignité qu'elle était venue chercher ici, mais surtout la sécurité et la droiture.


Vous savez Jenjitaï...j'ai connu...un temps...où les Ordres avaient une certaine...comment dire...dignité...et...personnalité.

Je me souviens que l'Ordre Lescurien avait aussi de la voix.
Soeur Seriella ou bien Zoélie, étaient loin de manquer de caractère.

Elle fait une pause, et continue :

Je suis venue ici parce que j'ai vu des choses, qui m'ont hérissé, contraire au Dogme, au Droit Canon : un mariage qu'on m'a fait officié alors que j'étais pas nommée - et donc le mariage n'est pas valide mais comme il est de la famille d'un cardinal...Motus et...bouche cousue?, des accès en tant que professeur et don de cours théologiques alors que je n'ai pas la licence théologique ni le statut de professeur, j'ai vu une personne sous interdit à cause de fautes grave être temporairement levés de son interdit pour occuper une charge dont on ne veut s'occuper, et on m'a par dessus le marché traité comme un chien galeux à qui on jète même pas les restes, après des années de labeur....mais je ne suis pas la seule...je continue?

J'en ai vu trop, Jen...et ici, je pensais qu'on était à l'abri de ces manoeuvres dégoutantes.


Elle prends une mine déçue, voire désappointée...comme si finalement même Dieu avait laissé tomber les Hommes.

Et qu'entends-je? que votre Recteur fut menacé puis condamné de façon injuste par une sentence qui n'existe pas dans les textes sinon par l'incompétence et l'obséquiosité d'un Primat et de certains qui se taisent et obéissent sur le moyen très léger et on ne peut plus corrompu de ... l'intimidation par l'usage de la mésange... pour avoir un jour le Pourpre? Monseigneur Henriques est humilié par des moyens que je qualifierai de "sous la table", et...et rien. Aucune voix? aucun soutien? Ce Recteur qui fait un travail formidable, est ... sapé, baffoué, humilié, et baillonné.

Je suis une réactionnaire...c'est dans ma nature de ne pas accepter l'injustice. Mais par dessus-tout, je ne vois plus dans cette façon de rendre le culte, le visage du Très-Haut. Et ce n'est pas la religion que m'a enseignée Scarpia, le si pieux et pourtant si libre et indépendant Monseigneur Scarpia qui m'enseigna. Il est la figure de l'aristotélisme, et c'est peut-être pour cela, qu'il a sombré dans une longue retraite dont il ne sortira plus. Mais c'est ainsi que je vois l'église de Christos : juste, bonne, mais fière.


Elle s'arrête avec un immense regret, car elle était vraiment prête à tout faire pour relancer et rendre plus connu, et plus grand, l'Ordre Lescurien. Il était un fait qu'en plus, elle en avait largement les moyens et qu'elle pensait qu'il le méritait largement.

Je suis navrée Jenjitaï...je connais ta propre lassitude et je ne suis pas contre toi, tu restes mon amie...elle lui sourit...

Mais l'Ordre Lescurien que je trouve, n'est pas celui de mes souvenirs ou de mon idée première, et si j'adhère totalement à ses valeurs, dont je me sens proche, je ne le vois pas les défendre, et je ne peux pas assister à ce massacre sans rien dire, ni rien faire...je serais donc une mauvaise Amie qui râle et s'insurge ce qui ne serait agréable pour personne.

Elle est tentée un instant d'ajouter qu'en plus un Cardinal influent méprise au plus haut point l'Ordre, lui faisant même barrage dans son archidiocèse, et l'ayant traité devant elle d'"has-beenn le plus has-been de tous", et que ça lui fout les boules au plus haut point parce qu'il se frottait les mains actuellement...mais se tait : tout cela ne servait à rien, et de guerre lasse elle se rangeait désormais du côté des puissants du Temporel qui se désintéressaient et se méfiaient de Rome...celle de la majorité en l'occurence.

J'en éprouve énormément de tristesse, je me voyais Amie Lescurienne avec beaucoup de coeur et d'émotions. J'ai oeuvré pour l'Ordre sur le Mont Saint Michel, et l'ai ensensé lorsque les chercheurs de la foi m'envoyaient des courriers parce qu'ils ne recevaient de réponses de l'archevêché. Oui je l'aimais vraiment, je l'aimais déjà.
Mais...je ne suis pas d'accord avec ce qu'il s'est passé...c'est pour moi, un scandale...pur et simple. Alors...je ne peux pas.

On se recroisera peut-être en Normandie...
elle sourit avec tendresse, n'ayant nulle animosité contre Jen, mais plutôt un sentiment amer d'impuissance, car l'Ordre ne suit pas le chemin qu'il devrait, elle en était persuadée, et cela se retournera à la longue, contre lui, et Dieu que c'était dommage.

Au revoir, et merci pour tout ce que tu as fait pour moi jusqu'à présent. Je vais remercier Carmen également...
avatar
Asphodelle
Prêcheur
Prêcheur

Nombre de messages : 35
Localisation IG : Dieppe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cellule Asphodelle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum