Histoire de l'OL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de l'OL

Message par Peccatore le Dim 23 Juin - 18:24

Du boulot à voir avec le nouvel Archiviste...

Cher Kaioh, j'ai repris récemment des documents des archives sur l'histoire de l'Ordre, et ai entrepris de poursuivre cela. J'ai donc actualisé en particulier l'histoire des recteurs. Cependant, c'est une première ébauche. J'envisage d'ailleurs de rajouter quelques dates pour les anciens recteurs, histoire de donner des points de repère aux lecteurs.

Voici le document : (le début est inchangé, seule la fin est allongée)


Histoire de notre Ordre

Nous voulons maintenant vous faire connaître l’histoire de notre Ordre. Celui-ci, s’il n’est pas le plus ancien, fait partie des cinq grands Ordres reconnus par Rome :

  • Ordre Cistercien
  • Ordre Franciscain
  • Ordre Grégorien
  • Ordre Lescurien
  • Congrégation de St-Thomas

Nous nous devons de faire allusion à Saint Lescure, même s’il n’est pas le fondateur de notre Ordre, il en est le Saint patron.

Rappelons simplement que Lescure était homme de conciliation, et qu’il a toujours tenté de trouver une voie médiane entre les velléités des thomistes de mener l’Église à adopter une vision très mystique et celles des Franciscains, plus axés sur Aristote. Avec la maturité, il a toutefois penché vers une sensibilité rationnelle, mais toujours dans la tolérance.

Lors du mois de Mai 1454, de terribles évènements eurent lieu en Normandie, secouée par d’odieux Phookaïstes. La croisade contre ce Duché succéda à la guerre entre le Royaume de France et la Bretagne. La violence était le maître mot de tant de personnes que l'amitié Aristotélicienne brillait d'une pâle lumière. Un homme seul se dressait contre cette débauche de haine. Grand théologien, archevêque de Rouen et cardinal-camerlingue, le futur Saint Lescure prêchait seul dans le désert spirituel que connut cette époque, tout comme Christos le fit à Jérusalem. Et tout comme notre messie, il mourut en martyr de la foi.

C'est cette foi inébranlable, malgré un environnement hostile, qui inspira un groupe d'Aristotéliciens, qui prirent la décision de poursuivre son œuvre de prêche en terre impie. S'opposant à la conversion par les armes, ils fondèrent l'Ordre Lescurien autour de trois valeurs fondamentales.

Pour aller plus loin : Hagiographie de Saint Lescure.

Nous vous proposons la lecture de l’hagiographie du bienheureux Pouyss, notre très regretté fondateur qui fait largement référence à la naissance de notre Ordre : Hagiographie du bienheureux Pouyss

Les recteurs

Contrairement aux autres Ordres, l’Ordre Lescurien a pu voir une succession impressionnante de ses recteurs élus pour une durée limitée - sans oublier les morts et les départs.

Il faut préciser que dans l’esprit de son fondateur, l’Ordre Lescurien, là-encore contrairement aux autres Ordres, ne confie pas les décisions à un chapitre limité à quelques frères, mais à l’ensemble de ses amis.

Premier recteur : le très estimé feu Pouyss qui a fondé l’Ordre. La Normandie étant infestée de Phookaïstes, le couvent lescurien était le lieu de propagation de la foy en Normandie, en plus d’être celui de la formation des futurs clercs normands. L’Ordre fut organisé de façon à ce que tous les amis lescuriens puissent avoir voix au chapitre.

Deuxième recteur : Morgan de Sauvigny, lui-aussi un bienheureux. Tâche difficile que de succéder à son Éminence Pouyss, il a pourtant réussi à ce que l’Ordre ne disparaisse pas avec son fondateur. Pour sortir des perturbations, il a restreint le pouvoir de décision à quelques chapitrains, mais a mené une action énergique et finalement efficace.
Son hagiographie : ici.

Troisième recteur : Aluthor, le premier laïc accédant à la fonction de recteur d’un Ordre religieux. Il a notamment tenté de rapprocher l’Ordre de l’Ordre des Chevaliers Francs (OCF), mais sa principale occupation consista en la rénovation de la Balance lescurienne, organe juridique. Les chapitrains n’exercèrent plus qu’une simple fonction de contrôle et d’impulsion. Il est mort en cours de mandat.

Quatrième recteur : Miragouil, un membre du clergé séculier. Il s’attela bon gré mal gré à réviser la règle de l’Ordre pour la rendre plus limpide. Sous son mandat, l’Assemblée, organe politique lescurien, retrouva une nouvelle jeunesse. La fin de son mandat laissa toutefois l’Ordre mis à mal : après une altercation avec les Éminence Anguillerusée et Elmoron, il quitta l’Ordre du but en blanc et dût faire pénitence.

Cinquième recteur : Kaioh, premier moine à devenir recteur. Sa bonhommie est indiscutable, mais il ne resta pas longtemps recteur, ayant surtout voulu faire la transition entre le départ précipité de Miragouil et le prochain recteur. Il s’attacha notamment à développer le couvent d’Alençon et notre Bibliothèque, dès lors aussi fournie que la célèbre Bibliomélie.

Sixième recteur : une rectrice pour le coup, Zoélie, encore une laïque. Un mandat éclair que le sien. Mais sa vivacité et sa folle jeunesse la conduisirent à vouloir tout réformer à la fois, mais elle ne réussit qu’à perdre patience et quitter l’Ordre, départ qu’elle regretta par la suite. Elle fit cependant tout son possible pour tenir son rôle d’ambassadrice de l’Ordre avec efficacité et tenta de favoriser les laïcs au sein du couvent. Elle démissionna de sa charge accompagnée du chapitrain Thorin, à la fois grand maître de l’OCF, mettant fin à la coopération OL-OCF.

Septième recteur : une membre du clergé séculier, Seriella. C’est sous son mandat que les séminaires Lescuriens théologique, dispensant une licence en théologie, et médical furent institués. Elle a par ailleurs mis au point une refonte de la règle pour que toutes les décisions se fassent à l’unanimité (sauf exceptions) des voix de tous les amis et non pas seulement des chapitrains. Elle a voulu que le noviciat soit également amendé.

Huitième recteur : ce coup-ci, ce fut Aranwae, membre du clergé séculier qui devint recteur de l'Ordre. L'Ordre était alors au point mort et il tenta tant bien que mal de redonner un souffle à l'institution, notamment en passant par le missel Lescurien, mais sans succès. Il ne resta point longtemps à la tête de l'Ordre, son passage court n'en fit pas moins prendre conscience que l'Ordre Lescurien traversait une grave crise qu'il fallait à tout prix juguler.

Neuvième recteur : *Bombadil*, membre du clergé séculier, lui succéda en juillet 1458. Il prit la continuation du travail d'Aranwae, notamment sur le missel, et relança le recrutement, ce qui eut pour effet de commencer à faire émerger de nouveaux Amis qui devaient incarner le renouveau de l'Ordre. Son programme pour l'Ordre fut très ambitieux (finalisation des séminaires politique et juridique, développement d'un séminaire inquisitorial, mais manqua de forces vives pour le porter.

Dixième recteur : Landdel, membre du clergé séculier, fut recteur à partir de février 1459. Lecteur sous le mandat de *Bombadil*, il porta la réforme du noviciat initiée sous ce dernier, et la finalisa avec l'aide des Amis. Cependant, son mandat fut court et marqué par un certain absentéisme. Il fut destitué de son mandat avant son achèvement, suite à des événements douteux.

Onzième recteur : Peccatore, membre du clergé séculier, fut élu en juillet 1459, après avoir assuré l'intérim depuis la destitution de Landdel. Sous son premier mandat, il finalisa une retouche de la Règle et initia un certain nombre de réflexions. Le séminaire théologique commença aussi à retrouver une seconde jeunesse, et il s'efforça de promouvoir de nouveaux Amis pour revitaliser l'Ordre. Soucieux de développer des projets communs qui puissent souder les Amis, il favorisa les initiatives des Amis en ce sens, notamment l'éphémère publication théologique des "Harmonies Lescuriennes", menée par Frère Elriol.

Douzième recteur : Louis ll, membre du clergé séculier, fut élu en janvier 1460. Un mandat éclair, durant lequel l'Ordre reprit notamment un pied ferme dans son abbaye du Mont Saint-Michel. Il décéda en cours de mandat en avril. La Vice-Rectrice Feuilllle assuma l'intérim le temps d'organiser une nouvelle élection.

Treizième recteur : Henriques, membre du clergé séculier, lui succéda à partir de mai 1460. Brillant et flamboyant théologien, prédicateur de terrain, Henriques impulsa une grande énergie à l'Ordre. Avec le décès ou la maladie de nombreux membres à cette époque, Henriques eut le mérite d'éviter à l'Ordre de sombrer dans la morosité. Henriques reprit notamment le projet du missel lescurien et tâcha de le faire avancer. Il développa aussi l'oeuvre pastorale de l'Ordre.

Quatorzième recteur : Peccatore redevint recteur en février 1461. Son mandat est en cours.

Frères et sœurs illustres ayant été membres de l’Ordre (liste non-exhaustive)* :

Cedric des Flandres, Jeandalf, Jandebohem, Adremir, Lodovicus, Arilan, Gillos,...

*Ces membres sont aujourd'hui décédés ou ont quitté l'Ordre.
avatar
Peccatore
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux (jadis)
Voie Lescurienne : Clergé séculier (jadis)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de l'OL

Message par mirceadino le Lun 24 Juin - 0:21

Frères et sœurs illustres ayant été membres de l’Ordre (liste non-exhaustive)* :

*Bombadil*, Elriol sont bons d’être ajoutés
avatar
mirceadino
Evêque
Evêque

Nombre de messages : 441
Localisation IG : 1, rue Principale, Paradise Solaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de l'OL

Message par Peccatore le Lun 24 Juin - 9:51

*Bombadil* a été recteur. Inutile de le mentionner deux fois, je pense.
En revanche, Elriol, pourquoi pas. Il faudra aussi penser aux autres. Ceux cités datent des tout premiers temps de l'Ordre.
avatar
Peccatore
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux (jadis)
Voie Lescurienne : Clergé séculier (jadis)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de l'OL

Message par Kaioh le Lun 24 Juin - 10:16

Tout à fait.

En tout cas félicitations pour le détail de chaque mandat. J'avais complètement oublié qui avait fait quoi, m'étant perdu dans les limbes du temps, et n'ayant plus vraiment suivi les affaires non plus.

Concernant les illustres amis, j'ai mauvaise, très mauvaise mémoire pour ça. Une bonne partie étant devenue Recteur. Mais on pourrait citer Adremir, on a ses mémoires en plus Smile.

_________________
Archiviste de l'Ordre Lescurien
Amicalement Kaioh
avatar
Kaioh
Archiviste

Nombre de messages : 4112
Localisation IG : Couvent de Rouen
Voie Lescurienne : Régulier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de l'OL

Message par Peccatore le Lun 24 Juin - 10:22

Il y est Razz

Parmi les anciens amis, on pourrait avoir aussi des Amis comme Vanwolk, Antiope, Cappa de Sens-Caumun, Hermine, Lapinus de Cardaillac, Lexartey, Magdalene, Mirail ou encore Standro. (HRP : cf groupe d'utilisateurs "Les Anciens Lescuriens")
Tout ceci fait beaucoup de noms, je n'ai connu que Vanwolk pour ma part.
avatar
Peccatore
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux (jadis)
Voie Lescurienne : Clergé séculier (jadis)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de l'OL

Message par Kaioh le Lun 24 Juin - 18:45

Je ne suis pas certain non plus que le groupe des Amis Lescuriens soit bien à jour. Et je ne connaissais pas ce groupe des anciens amis Smile. Je ne peux le voir d'ailleurs, si y'avait moyen de le rendre visible pour les nostalgiques.

Vanwolk, oui, mais je me rappelle aussi de Hermine, Lapinus, Lexartey, ô Magdalene et Standro, fer de lance me semble-t-il de la voie du Tiers-Ordre. Antiope me parle aussi, ainsi que Cappa de Sens-Caumun, qui je crois portait bien son nom...

_________________
Archiviste de l'Ordre Lescurien
Amicalement Kaioh
avatar
Kaioh
Archiviste

Nombre de messages : 4112
Localisation IG : Couvent de Rouen
Voie Lescurienne : Régulier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de l'OL

Message par Peccatore le Lun 24 Juin - 19:01

(HRP : ah oui exact, le groupe était invisible. Il doit être visible, à présent : http://ordrelescurien-rr.goodbb.net/g131-les-anciens-lescuriens
en revanche, il ne contient pas tout le monde.
Pour ce qui est du groupe des Amis, je pense qu'il est à jour, en fait. Un certain nombre d'Amis ne passent que rarement, mais ils sont toujours vivants. En tout cas, à ma connaissance.)
avatar
Peccatore
Pape
Pape

Nombre de messages : 2499
Localisation IG : Lisieux (jadis)
Voie Lescurienne : Clergé séculier (jadis)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de l'OL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum