[RP]Réflexion onaelienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP]Réflexion onaelienne

Message par onael le Jeu 22 Aoû - 18:52

Assise sur un banc de pierre,dans les jardins,tenant à la main quelques parchemins,la jeune femme songeait.Les pensées fusaient à toute allure dans son esprit,comme souvent.Un jour,une petite fille lui fit remarquer que son nom s'approchait de celui d'Oane...Onaël,prénom à consonance angélique que sa mère lui avait donné à la naissance,lui traçant une voie directe vers la piété.C'était bien plus qu'un simple prénom,pour elle,une réelle destinée.Et même si celui ci voulait dire "chasteté" et qu'elle en avait fait don avant ses voeux,elle n'en restait pas moins persuadée,aux tréfonds de son âme,que la seule voie qu'elle devait suivre était celle de l'Eglise.Tant de choix,évident l'y avait mené.Tant d'évènements,qu'elle tenait pour signe de Dieu,s'étaient produits.Jusqu'au décès de sa mère,clerc investie au sein de l'Archevêché où elle oeuvrait,qui avait fait sortir la fleur champenoise de son Couvent,pour éclore sous les rais de l'astre solaire au Printemps dernier.
Chaque instant de sa vie,avait été bercé de psaumes,de prières,de textes sacrés,tant et si bien qu'elle avait dû réapprendre à parler d'autre chose que du Très Haut,et de son Dogme.
Elle savait,que servir Dieu était son but en ce bas monde,et dès lors,elle n'avait eu de cesse de s'y évertuer,y mettant parfois tant d'audace,qu'on l'eut cru orgueilleuse,alors qu'elle ne cherchait qu'à être digne de Lui.

Oui mais voilà,même le plus fervent fidèle,le plus loyal serviteur,pouvait parfois douter.Et quelle souffrance,pour ces personnes,d'endurer le doute ainsi,se laissant tourmenter l'esprit par quelques murmures du Sans Nom poussant à la Colère.C'est hélas ce qui se produisait actuellement,pour celle qui était fraîchement ordonnée.Le doute l'étreignait avec tant de puissance,que sans cesse,des questions venaient étourdir sa tête,et la laissaient frustrée de n'en avoir pas les réponses.
Ses azurs parcoururent de nouveau les missives,portant le scel de l'Archevêque de Bourges.Comment ne pas douter,devant tant d'éloquence dans l'écrit?Devant tant d'entêtement à faire valoir des statuts,quitte à outrepasser le Droit Canon?
Sa défunte mère se battait souvent pour une des béatitudes que représentait une des huit branches de la Croix hospitalière qui ornait le haut du sein gauche de la défunte Duchesse de Meaux.Les rares fois où elle avait visité sa bâtarde au Couvent des Cordeliers de Provins,sur ses terres,elle lui rappelait les vertus,et les béatitudes qui faisaient les valeurs de la famille dont elle portait le sang et le nom,malgré tout.Cet héritage,que son grand père lui avait fait,en lui permettant de s'appeler "D'Appérault".Cette branche,qui représentait la Justice,et qui laissait un goût amer dans la bouche d'Onael,tant il lui semblait que la situation en manquait.

Elle luttait,pour ne pas se laisser corrompre malgré les tentations.Si fort qu'une larme roula le long de sa joue avant que sa main ne l'écrase violemment.Et c'est tout aussi rageusement qu'elle froissa chacune des lettres,laissant échapper des murmures empreint de froideur qui trahissait la colère qui s’ourdit en elle.Elle aurait voulu hurler,pester,tempêter contre ceux là qui se croyaient si supérieurs,et qui semblaient oublier qu'ils devaient servir Dieu et Sa Parole,avant de se servir eux mêmes.
Les parchemins torturés entre les mains,elle les plaqua sur sa tête,comme si ce simple geste pouvait faire taire tous ses questionnements.Elle releva,ensuite, le nez vers le ciel et tenta de puiser Sa force dans les rayons qui baignaient les lieux.Qu'y aurait il de pire,pour cette jeune fille si sûre de la voie à suivre,que le désespoir qui la gagnait peu à peu et de douter de ce qui l'avait faite.

_________________
avatar
onael
Rectrice

Nombre de messages : 910
Voie Lescurienne : Théologie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Réflexion onaelienne

Message par Woland_von_selenios le Dim 25 Aoû - 23:23

Avec les derniers événements, il est vrai que Woland avait soudain eu beaucoup de travail, il était heureux d'être devenu Recteur, même s'il devait déplorer la mort de son ami Peccatore. Cependant le fait qu'il était le seul professeur au séminaire théologique, et qu'il ait été catapulté au Conseil Ducal de Savoie, cela en devenait... légèrement éreintant ! Il fallait voir le bon côté des choses, le postérieur du vieil homme s'était fait aux cavalcades de son nouvel étalon blanc. Ajoutez à cela qu'il concourait pour des joutes... Bref, un petit instant dans les jardins, s'il n'était pas raisonnable pour son emploi du temps chargé, était un vrai bonheur pour Woland, qui respira à pleine bouchée l'air qui s'infiltra dans ses poumons. Il ouvrit son mantel noir, l'ôta, restant en chemise violine, il retroussa même ses manche, dévoilant des bras musculeux et sec sur lesquels persistaient des cicatrices pas aussi anciennes que le Droit Canon l'aurait voulu. A sa ceinture étaient passés une aumônière en cuir et un large couteau d'environ quinze pouces de longueur.
Les bottes du Prêtre Chevalier martelèrent les pierres du cloître quand il le traversa et pénétra dans le jardin qui jouxtait le couvent. Continuant sa marche, il trouva Onael, assise sur un banc de pierre,tenant dans ses mains des feuillets froissés, le regard posé loin dans les Cieux. Un temps, il s'arrêta de marcher et l'observa, puis il prit une inspiration et fit les pas qui les séparaient :


"Ma Sœur ? Tu souhaitais me parler, je suis là..."

Il fit de son mieux pour que sa voix grave fut agréable et avenante, il dévoila même un léger sourire.

_________________
avatar
Woland_von_selenios
Doyen du Séminaire
Doyen du Séminaire

Nombre de messages : 546
Localisation IG : Chambéry (Savoie)
Voie Lescurienne : Clergé séculier

Voir le profil de l'utilisateur http://professeurw.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Réflexion onaelienne

Message par onael le Mar 27 Aoû - 9:59

Les azurs toujours planté vers les cieux,interrogatifs,et reflétant le désespoir qui l'envahissait,la champenoise ne les porta ailleurs que sur Woland,quand elle entendit sa voix.
Sa main,une nouvelle fois effaça rageusement les traces de la tristesse qui l'animait en passant sur ses joues,alors que sa tête opina.Malgré le sourire qui semblait se dessiner sur le visage du Recteur,Onael n'arriva pas à lui rendre la même expression,et son visage se baissa sur ses mains,et sur les missives froissées.Pour elle,à cet instant,il était son espoir,celui qui saurait lui rendre les certitudes qui la quittait peu à peu,et c'est animé par ce sentiment,qu'elle brisa le silence,après avoir reniflé brusquement,comme le font les enfants submergés par les sanglots.La voix était brisée par la peine,et aussi assurée que ses pensées,autrement dit chancelante.


Merci de me prêter cette oreille qui me manque tant ces jours ci.Oh,mon Frère,je suis si peinée,si tourmentée,et si en colère,si tu savais.Je pêche sans doute par orgueil en pensant ainsi,mais pourquoi Rome semble se croire au dessus des lois divines?Pourquoi les Evêques de France semblent se croire au dessus du Pape?Où est passé l'humilité qui doit animer chaque clerc?Où sont les valeurs que les descendants des apôtres de Christos sont censés représentés?Dis moi mon Frère,doit on aussi guider ceux qui se doivent d'être nos bergers?Je suis perdue,je te l'avoue...

Les questions étaient empreinte dans son esprit,et elle lui livrait comme s'il en serait soulagé.En vain.Elles martelaient encore sa tête,et son regard se posa sur lui,suppliant qu'on mette fin au supplice qu'elle endurait,en lui apportant quelques réponses.

_________________
avatar
onael
Rectrice

Nombre de messages : 910
Voie Lescurienne : Théologie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Réflexion onaelienne

Message par Woland_von_selenios le Sam 31 Aoû - 11:38

Woland sourit à la jeune Prêtre :

"Ma Soeur... Tu sais cela va te paraître d'une logique plus basse que terre, mais l'homme est ce qu'il est, il n'est pas au-dessus, pas en dessous de lui-même non plus, mais il est exactement ce qu'il est. Les clercs qu'ils soient simples diacres, cardinaux ou papes, sont avant tout des hommes, soumis aux mêmes épreuves. L'Homme d'aujourd'hui est peut-être faible, plus assez combatif pour repousser la Sans Nom."

Il leva les yeux vers le ciel :

"Tout notre monde est soumis à la loi la plus dure possible... La corruptibilité... C'est ce qui me fait vieillir, ce qui fait mourir, ce qui fait tomber malade, ce qui fait s'enlaidir... C'est aussi un petit vice qui s'immisce en nous et grandit pour devenir un péché, bien ancré dans nos cœurs... Nous sommes mortels, sans protection face à la pestilence, à la faim, à la sénescence... Alors oui... Comme nous sommes tous égaux face à cette loi si dure, nous devons tous nous entraider à demeurer chacun sur le chemin de la vertu. Nous devons guider nos ouailles, mais aussi nos Frères, comme je le fais moi-même actuellement pour toi qui doute."

Woland posa ses yeux bleus sur Onael et lui sourit.

_________________
avatar
Woland_von_selenios
Doyen du Séminaire
Doyen du Séminaire

Nombre de messages : 546
Localisation IG : Chambéry (Savoie)
Voie Lescurienne : Clergé séculier

Voir le profil de l'utilisateur http://professeurw.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Réflexion onaelienne

Message par onael le Mer 4 Sep - 17:48

Elle l'écouta,reniflant par instant,comme pour repousser la peine et la colère qu'elle ressentait.Ses mots étaient justes à son sens,mais n'apaisaient pas vraiment la jeune femme,qui était presque effrayée par l'étendue de la tâche.Elle hocha de la tête avant de reprendre,la voix un peu brisée par les larmes ravalées

J'entends ce que tu dis.Mais comment savoir qu'on ne se trompe pas?Et comment se faire entendre à un sourd?Depuis ma sortie du Couvent,j'ai eu à coeur de servir Dieu,et les d'aider les Fidèles à rester sur le chemin de la Vertu.Je ne ménage pas mes peines,mais dans chaque villes où je séjourne,je fais le même constat.Pas de curés.Et quand je propose d'officier,soit j'ai un silence en réponse,soit l'on me dit qu'on ne peut rien y faire sans prélat...
J'ai eu,et j'en ai conscience,l'outrecuidance,de faire parvenir à Rome une candidature pour un Évêché,sis en terre ou l'Eglise crée par le Fol y tient un ministère.Je l'ai fait avant tout pour tenter de ré-évangéliser cette terre oubliée,et rappeler aux fidèles qui s'y trouvent la Vraie Foi.Je savais pertinemment que je n'entrais pas dans les conditions de nominations décidé par les Statuts de l'AEF.Mais comme un autre prélat avait été nommé,juste avant,sur un Diocèse,alors que lui non plus ne remplissait pas les conditions fixées,elle,par le Droit Canon,j'avais quelque espoir.
Seulement,il semblerait que malgré la faiblesse de la Foi en France,et le manque cruel de prélats,l'on préfère s'en tenir à des statuts,qui ne sont en rien lois divines,plutôt que de servir les fidèles...

Partout où je passe ,les fidèles et croyants aristotéliciens,me mandent de leurs donner des sacrements.Je vois des fiancées grosses venir me trouver et me supplier presque de les marier au futur père,parce qu'ils n'ont vu ni Évêques,ni curés depuis des mois,voire un an...Que dois je faire dans ces cas là?Comment leur expliquer qu'ils auraient du attendre des années s'il le fallait pour aimer Dieu,et lui être reconnaissant en procréant,ou en entrant dans le cercle des Fidèles?Je me sens si impuissante devant tout cela,que je désespère de pouvoir un jour,aider les autres,comme j'ai juré de le faire lors de mes voeux...


Ses épaules se baissèrent en même temps que sa tête.Elle n'avait pas réussi à lui rendre un sourire.Tous ces mois passés,et elle entendait toujours les mêmes mots à ses demandes,qui usaient peu à peu sa volonté.

_________________
avatar
onael
Rectrice

Nombre de messages : 910
Voie Lescurienne : Théologie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Réflexion onaelienne

Message par Woland_von_selenios le Lun 9 Sep - 15:37

Le vieil homme vint enfin s'asseoir sur le banc près de la jeune Prêtre. Il écouta ses mots tout en hochant la tête d'un air grave, puis quand elle eut fini, il lui prit les mains et parla ainsi :

"Ma chère enfant, je ne saurai que faire le même constat que toi, notre Eglise, il est vrai, est malade... Je vivais moi-même dans un village où la diaconesse ne faisait jamais la messe. J'ai tenté de faire parvenir l'information à son Archevêque, mais il a préféré lui laisser la cure, au lieu de me la confier. J'ai donc quitté ce village, pour rejoindre la capitale du Duché de Savoie, là je dois retrouver un mien ami qui est archevêque..."

Les yeux du Grand-Méchant de Savoie se levèrent au ciel une nouvelle fois :

"Ce n'est pas une solution à la crise que nous vivons, mais si tu le souhaites je peux t'accueillir dans notre archidiocèse. Je crois qu'il nous faut un curé... Oh bien sûr c'est l'un des plus petits archevêchés de l'Empire, et surement de France, mais c'est déjà ça..."

Puis les prunelles bleues vinrent se poser sur la jeune femme :

"Pour ce qui est  des fidèles... Que leur dire, ce n'est pas leur faute, ni la nôtre personnellement, mais l'Eglise est aussi ce qu'Elle est... Voilà pourquoi aussi nous devons discuter de la Réforme et du prochain Concile... Enfin, cela ne sera pas pour te rassurer, mais être idéaliste et volontaire... C'est parfois être seul... Mais ce n'est pas une fatalité ! Regarde les grands hommes, ils sont souvent seuls au commande de leur destin : l'Empereur Auguste, Aristote, Christos, tous ont été seul à bien des moments, cela malgré les conseillers, les amis, les apôtres... Je suis persuadé d'une chose, c'est que quand on est seul à arpenter un chemin, c'est qu'on a de bonnes raisons d'y être !"

_________________
avatar
Woland_von_selenios
Doyen du Séminaire
Doyen du Séminaire

Nombre de messages : 546
Localisation IG : Chambéry (Savoie)
Voie Lescurienne : Clergé séculier

Voir le profil de l'utilisateur http://professeurw.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Réflexion onaelienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum