[RP]Messe de novembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP]Messe de novembre

Message par Pieii le Sam 22 Nov - 21:41

Les cloches de l'église Saint-Lescure se mirent à sonner afin d'appeler les fidèles à se rassembler autour de leur Créateur.
Pour ce mois de novembre, et parce que c'était le mois de sa fête, l'ex-évêque de Langres avait choisi de rendre un hommage appuyé au saint patron du royaume de France, protecteur des abbayes de Tours et de Langres.
.
Richement vêtu, comme à chaque cérémonie, il entra dans le chœur par la porte latérale réservée aux membres du clergé, accompagné des musiciens et des chantres de l'abbaye Saint-Martin qu'il avait tout spécialement fait venir de la cité épiscopale.
Quand les cloches se furent tues, ils entonnèrent un hymne de circonstance à la gloire de leur protecteur pendant que chacun prenait place.
.
Puis, arrivé devant l'autel, l'ex-évêque se génuflexa et se signa au nom de Dieu, d'Aristote et de Christos.
Le chant terminé, se tournant vers l'Orient, il entama la récitation d' une Prière pour la protection du royaume et de son peuple

.
Dieu Tout-Puissant et Eternel,
.
Toi qui as établi l'empire des Francs, pour être dans le monde l'instrument de Tes divines volontés, le glaive et le bouclier de Ta Sainte Eglise et qui l'a placée sous l'insigne protection de saint Martin,
.
Préviens toujours et partout de Ta céleste lumière et par l'entremise du saint patron de notre royaume, les humbles descendants des Francs, afin qu'ils voient ce qu'il faut faire pour réaliser Ton règne en ce monde et que, pour accomplir ce qu'ils auront vu, ils soient remplis de charité, de force et de persévérance.
.
Par Aristote et Christos,
Ainsi soit-il.
.
La prière achevée, il se tourna vers l'assemblée et annonça le thème du jour.
.
Aujourd'hui, je voudrais vous parler du chevalier aristotélicien à travers l'exemple que nous en a donné saint Martin, car avant d'être l'évêque que l'on connait, Martin fut un soldat de l'armée romaine qui participa à de nombreuses expéditions militaires jusqu'au jour de 354 où l'empereur Constance II ordonna une nouvelle campagne contre les Alamans.
avatar
Pieii
Evêque
Evêque

Nombre de messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Messe de novembre

Message par Othilie le Dim 23 Nov - 15:17

Othilie s'était préparée avec soin pour assister à l'Office.

Rien de très luxueux , mais une robe simple de velours agrémentée d'un col de fourrure de taupe, recouvrait sa paire de bottes de bonne facture.

La Dame d'Ingrandes et d'Oiseau-Mesles dont les fiefs longeaient le fleuve capricieux de la Loire,  tenait à assister à l'hommage rendu au Saint dont les reliques étaient conservées à Tours.

_________________
Pas trop présente car en vacances!
avatar
Othilie
Lectrice

Nombre de messages : 232

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Messe de novembre

Message par Rosa de Leffe le Dim 23 Nov - 23:00

La Rectrice avait annoncé à Rosa qu'une messe aurait lieu, aussi s'y rendit-elle heureuse d'entendre des messes faites par d'autres. Elle se glissa dans l'église et suivit la messe, les oreilles et le coeur grands ouverts.
avatar
Rosa de Leffe
Prêcheur
Prêcheur

Nombre de messages : 37
Localisation IG : Tournai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Messe de novembre

Message par onael le Dim 23 Nov - 23:19

Le Recteur de l'Ordre n'aurait manqué cette messe pour rien au monde.Ravie de voir l'Eglise s'animer un peu,et avec elle,le couvent,elle entra et pris place pour écouter le Vicaire.Saint Martin...Voilà qui serait intéressant.Elle même avait souvent utilisé cette hagiographie pour ses offices.
Un sourire doux étira ses lèvres,alors qu'elle salua Ohtilie et Rosa de la tête,avant que son attention ne revienne sur le Père Pie,afin d'écouter ce qu'il disait.

_________________
avatar
onael
Rectrice

Nombre de messages : 859
Voie Lescurienne : Théologie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Messe de novembre

Message par Samaël le Lun 24 Nov - 14:33

Sam arriva discrètement et s'assit sur l'un des bancs.

Il salua d'un sourire les personnes déjà présentes puis écouta Pieii.
avatar
Samaël
Diacre
Diacre

Nombre de messages : 75
Localisation IG : Languedoc
Voie Lescurienne : Tiers Ordre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Messe de novembre

Message par Adualdo le Mar 25 Nov - 16:16

Adualdo parut à son tour dans l'église Saint-Lescure pour la messe. Discrètement, il laissa les premiers bancs aux Amis et prit place non loin de là.

Aux premiers mots du frère Pie II, le novice fut intéressé. En vérité, lui qui était né en Piémont n'était arrivé dans le royaume de France qu'assez tardivement et méconnaissait son saint patron. Le rappel historique et les enseignements théologiques qui s'ensuivraient ne seraient sans doute pas de moindre profit pour Adualdo.
avatar
Adualdo
Archiviste

Nombre de messages : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Messe de novembre

Message par Pieii le Mar 25 Nov - 18:59

Pie lut l'histoire de la vie du saint faisant référence à l'expédition contre les Alamans.
.
Ses nouvelles convictions religieuses lui interdisent de verser le sang et il refuse de se battre. Pour prouver qu’il n’est pas un lâche et qu’il croit à la protection divine, il propose de servir de bouclier humain. Il est enchaîné et exposé à l’ennemi et, pour une raison inexpliquée, les Barbares demandent la paix.
L’année suivante il se fait baptiser à Pâques et entre ainsi dans la grande communauté aristotélicienne.
.
Il entreprit de commenter cet extrait
Comme vous l'aurez remarqué, converti à notre foi bien qu'encore non-baptisé, Martin refuse désormais de verser le sang et de se battre.
Aussi, allez-vous me demander, être aristotélicien signifie-t-il que Dieu n'aime pas les chevaliers et qu'il interdit à un bon aristotélicien de faire partie de la moindre armée ? Doit-on renoncer au métier des armes si on veut être un bon aristotélicien ?
.
Que nenni !  Regardons les choses de plus près !
Tout d'abord, quel ordre l'empereur Constance II donne-t-il ? Ordonne-t-il de défendre la Gaule contre un envahisseur ou ordonne-t-il de se rendre en terre étrangère pour faire la guerre à un peuple ennemi ?
Car, autant l'Eglise approuve et soutient la guerre défensive, celle par laquelle on se défend d'une agression extérieure contre laquelle il est légitime de se protéger, autant elle réprouve toute politique d'agression d'une nation ennemie, comme le rappelle Christos lui-même

.
Que votre solidarité ne connaisse pas de frontières ! Souvenez vous, mes amis, qu'Aristote vivait dans un pays d'une culture peu tolérante pour les autres peuples. Aujourd'hui, vous devez savoir que toutes les nations ont droit au respect et leur peuple à la liberté et à notre amitié. (Vita de Christos, chapitre 9).
.
Nous avons donc le devoir de respecter la liberté de chaque peuple pour autant qu'il vive avec nous en paix et ne cherche pas à susciter troubles et guerres chez nous; c'est un précepte que tout chevalier aristotélicien se doit de respecter.
Or, dans le texte consacré à la vie de Martin, il est précisé que c'est une campagne décidée par l'empereur, donc une guerre d'agression. C'est pour cette raison que Martin refuse d'y porter les armes, car c'est effectivement contraire aux enseignements de l'Eglise. Cela n'implique pas que Dieu n'aime pas les chevaliers. Ce sont deux choses différentes.
D'ailleurs, le Livre des Vertus recommande simplement, pour le commun des mortels, ainsi que pour les chevaliers, d'éviter de tuer un aristotélicien, à moins qu'il n'ait été agressé physiquement, ce qui lui donne le droit de se défendre contre les malotrus qui l' agressent. A ce titre, Martin peut donc être chevalier et porter les armes.
.
Enfin, troisième dimension du texte, l'auteur parle de la force et le courage de Martin, car, même sans arme, Martin n'hésite pas à exposer sa personne et, finalement, par ce geste, à faire reculer les ennemis, impressionnés par tant de force tranquille et de détermination. Nous retrouvons ici un des très spécifiques de la bravoure au combat, quelles qu'en soient les conditions, un des très les plus distinctifs et même comme l'essence de l'existence d'un chevalier dont la bravoure n'a d'égal que la foi car, sans la foi de Martin en Dieu, il est peu probable que ses ennemis eussent reculé.
.
Donc, si l'on résume, Dieu ne condamne pas le métier des armes, mais le bon chevalier aristotélicien doit se limiter à la défense de son territoire et à ne pas porter la main contre d'autres aristotéliciens, à moins, bien entendu, qu'ils n'aient commis quelques délits punissables par la justice ordinaire. De même, il encourage les chevaliers à accomplir des actes de courage prouvant la force de leurs convictions et de leurs croyances. Le bon chevalier aristotélicien se doit de respecter le plus possible ces principes.

.
Mais pour être un bon chevalier aristotélicien, il faut encore plus que cela, comme nous l'apprend un autre passage de la vie de Martin
.
Pie lut alors le texte faisant référence à l'épisode sans doute le plus célèbre de la vie du saint
.
Affecté en Gaule, peut-être pour sa connaissance du gaulois, c’est lors d’une de ces rondes de nuit qu’un soir d’hiver 338 à Amiens, il est touché par la grâce.
Sa route croise en effet un vieil homme transi de froid dans la neige. Martin s'approche de lui, doucement. Et Martin le guerrier, celui que tous redoutaient comprend. Il comprend que l'Amitié est plus forte que tout. Devant cet être misérable et résigné à la mort, il connaît l'émerveillement.
Il s'approche du vieillard, tire l'épée du fourreau. Il défait son manteau et le tranche afin de le partager. Sa vie sera désormais consacrée aux pauvres et à Christos.
.
Comme vous le voyez, Martin, dans ce texte, vient en aide à un pauvre vieillard mendiant dans les rues d'Amiens en lui donnant une partie de son manteau, car être chevalier, c'est aussi et avant tout, être chevalier de Dieu, donc, à chaque instant, porter en soi et mettre en application son message d'amour et d'amitié envers son prochain. C'est sur ces valeurs que se sont d'ailleurs constitués les Ordres militaro-religieux comme les Templiers, les Teutoniques et quelques autres.
En effet, on combat autant par les armes que par la compassion, la charité et l'attention portée à celui ou celle qui est dans la peine ou la détresse et tout chevalier qui porte haut ces vertus est l'un des plus beaux porte-glaive d'Aristote et de Christos dont il fait rejaillir la gloire.

.
Aussi, est-ce guidés par l'exemple de saint Martin et de ses vertus que, face à la dégradation des mœurs chevaleresques, il y a environ quatre siècles, des évêques, des comtes et des chevaliers, émus par les violences et les brigandages dont certains d'entre eux se rendaient quotidiennement coupables, entreprirent une œuvre de régénération en imposant un peu partout la Paix de Dieu qu'ils firent jurer aux nouveaux chevaliers afin de les inciter à retrouver le chemin du modèle martinien du chevalier idéal.
.
Aujourd'hui, comme hier, suivre le modèle de vie proposé par saint Martin et renouvelé par la Paix de Dieu reste la boussole pour être et rester un bon chevalier aristotélicien.
avatar
Pieii
Evêque
Evêque

Nombre de messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Messe de novembre

Message par Pieii le Dim 30 Nov - 14:11

Enfin, il conclut

Je vous invite à présent, à conclure cette cérémonie avec moi par la récitation du Credo, symbole de notre foi.

avatar
Pieii
Evêque
Evêque

Nombre de messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Messe de novembre

Message par Rosa de Leffe le Dim 30 Nov - 19:42

Le texte parlait sur le dilemme parfois présent: amour aristotélicien ou armes. Et il avait été brillamment démontré que l'on pouvait être bon aristotélicien et porter cependant une arme. Ce n'était guère plus son cas, étant diaconesse, mais il était toujours bon de pouvoir instruire en la matière.

Rosa finit par le Credo.

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
avatar
Rosa de Leffe
Prêcheur
Prêcheur

Nombre de messages : 37
Localisation IG : Tournai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP]Messe de novembre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum